Share

Les 20 meilleures règles alimentaires que vous devez savoir pour être vraiment mince & en bonne santé

Tout ce que vous vouliez savoir sur les protéines, les glucides, les calories, les probiotiques, la vitamine D, les huiles de cuisson, les aliments qui brûlent la graisse, les aliments qui font grossir, les aliments qui peuvent vous tuer lentement, et bien plus encore.

Par Mike Geary – Entraîneur personnel diplômé, spécialiste en nutrition diplômé
Auteur du best-seller : Tout sur les Abdominaux
 

Cet article est celui que vous allez pouvoir mettre en signet pour y revenir et prendre des références à tout moment. Vous aurez également besoin de partager cette page avec tous vos amis et votre famille pour aider la propagation de ce qu’est véritablement la nutrition. Sérieusement, il y a plus de super informations sur la nutrition sur cette page que dans beaucoup de livres tout entiers.

Je vais aborder un tas de faits aléatoires importants (dans aucun ordre particulier) sur les aliments et la façon de manger sainement que vous avez besoin de connaître. Je vais également faire référence à quelques-uns de mes articles déjà publiés le cas échéant, et où une explication plus complète pourrait être nécessaire si vous voulez plus de détails sur le sujet. Toutes les références à d'autres articles s’ouvriront dans une nouvelle fenêtre de sorte que vous puissiez rester sur cette page lorsque vous avez terminé l'un des autres articles de référence.

Avant de commencer cette liste, nous allons tout d'abord établir un point de vu d'ensemble avant de nous plonger dans divers sujets plus petits, comme des aliments spécifiques…

La Grande Vue d’Ensemble (la plupart des gens n'ont jamais pensé à la nourriture de cette manière)

Permettez-moi d’apporter votre attention sur un point, et cela est une chose TRÈS importante… si nous vous enlevons la société moderne et vous vous retrouviez sur une île déserte, quelle est la chose la plus importante dans votre vie à ce moment là ? Assurément… LA NOURRITURE ! Que vais-je manger pour survivre et prospérer. À ce moment là, vous pouvez oublier les carrières, les technologies, les jeux vidéo, la télévision, la vie nocturne, les téléphones cellulaires, et à peu près tous les autres aspects de la vie moderne… la chose la plus importante sur laquelle vous devez mettre l'accent est ce que vous devez manger.

Cependant, de nos jours, la plupart d'entre nous n'ont pas du tout à réfléchir à ce qu’ils doivent manger, et en fait, la plupart des gens ne pensent jamais à ce qu'ils mettent dans leur bouche… ils mangent juste ce qu'ils voient en face d'eux et qu'ils savent avoir un bon goût, sans aucune pensée de savoir si c'est une nourriture appropriée pour les humains.

Nous pouvez appeler cela de la "Diète Regarder c’est Manger"… vous "regardez" la nourriture et vous la mangez.

N'est-ce pas un décalage important ? La nourriture est littéralement l'une des choses les plus importantes dans nos vies quotidiennes, mais presque personne ne pense aux conséquences de ce qu'ils mangent et comment cela affectera leur santé et la qualité de leur vie (jusqu'à ce que, bien sûr, ils perdent leur santé).

Comme la nourriture est l'une des choses les plus importantes dans nos vies pour notre qualité de vie, ne pensez-vous pas que cela devrait être une priorité comme l'un des sujets fondamentaux que les enfants devraient apprendre à l’école ? Cela devrait être une priorité, mais ça ne l’est pas. Les enfants ont une éducation approfondie sur des sujets tels que les mathématiques, l’histoire, les sciences, les langues, etc, mais jamais plus de quelques heures dans l'ensemble de leurs 12 années d’étude sur le sujet le plus important dans leurs existence… ce qu’ils doivent manger.

En y pensant, c'est absolument fou… Un des aspects simple les plus importants de nos vies n'est jamais vraiment enseigné aux enfants à l'école. Et les parents ne sont généralement pas prêts de prendre la relève et de leur enseigner la nutrition parce qu'ils n'ont jamais rien appris non plus sur ce sujet. C'est un phénomène des temps modernes, car l'abondance de nourriture tout autour de nous dans la vie moderne signifie que nous n'avons pas à penser à ce qui est approprié à manger.

Si vous voulez être mince et vraiment en bonne santé, il est évident que vous avec BESOIN de penser différemment que la personne moyenne qui mange de la "Diète REGARDER c’est Manger" où l'on mange sans y penser.

Quelques règles simples à suivre sont nécessaires pour que vous ayez de bonnes bases et vous tenir éloigné des aliments qui vous font grossir et vous rendent malade.

C'est POURQUOI j'ai écrit cette page pour vous… pour simplifier et vous donner quelques règles alimentaires simples pour être mince et en bonne santé, mais aussi APPRÉCIER la nourriture.

Règles alimentaires simplifiées

Ok, nous allons donc simplifier la nutrition un peu ici… tout le monde semble confus sur ce qu’est le meilleur "régime". Les gens semblent aimer toujours sauter de régime à la mode en régime à la mode tels que les régimes pauvres en graisses, les régimes Atkins, le régime de South Beach, les régimes de pamplemousse, les régimes de désintoxication, les régimes végétariens et d'autres régimes parfois ridicules qui la plupart du temps sont basés sur l'opinion d'une personne ou sur du marketing (ou un agenda personnel) plutôt que sur la base de la science actuelle.

Le seul "régime" qui est en fait basé sur la vraie science est l'étude de la nutrition paléolithique (aka – paléo alimentation). Mais je déteste l'appeler "paléo régime", car il n'est pas comme n'importe quel autre régime à la mode, car il est basé sur la science nutritionnelle réelle archéologique de ce que nos ancêtres ont mangé avant que la révolution agricole face son apparition. L'idée est simplement que pour les premières 99,5% années de notre existence (nos ancêtres de 2 millions d'années, l'Homo erectus), nous ne mangions que des plantes et des animaux sauvages, tandis que pour le dernier 0,5% (depuis la révolution agricole des 5,000-10,000 dernières années), l'homme d’aujourd'hui mange presque entièrement des plantes et des animaux d'élevage. Le plus grand changement que cela représente est l'inclusion massive de céréales dans notre alimentation actuelle (et avec quoi nos animaux sont nourris) par rapport à nos ancêtres du Paléolithique.

Beaucoup de gens pensent que nous ne savons pas exactement ce que les anciens humains mangeaient… mais cela est faux.

Les archéologues savent très bien ce que les humains antiques mangeaient car ils ont étudié un grand nombre d'éléments de preuve tels que les matières fécales ainsi que des rapports isotopiques dans des échantillons d'os humains partout dans le monde et à travers toutes les époques de l'histoire afin de déterminer les ratios d'animaux vs plantes que les humains anciens mangeaient – ce qui soit dit en passant, a toujours été un mélange omnivore de plantes et d’animaux, avec un apport en protéines assez élevé… il n'y avait pas de végétariens chez les paléolithiques… tout archéologue nutritionnel peut confirmer que cela n’existait tout simplement pas. Nous étions tous des omnivores qui mangions des proportions différentes de plantes et d'animaux en fonction de la partie du monde, quelle latitude nous avons vécu et le temps de l'année.

Alors qu’est-ce que nos ancêtres du Paléolithique mangeaient exactement pendant les premiers 99,5% années de notre existence, ce que nous sommes toujours programmé à manger ? Simple :

  • De la viande sauvage, du poisson et des fruits de mer (des animaux qui ont mangé de bons aliments, contrairement à nos actuelles viandes et poissons d'élevage)
  • Des fruits
  • Des légumes
  • Des noix
  • Des graines

Les graines étaient seulement une INFIME partie de l'ancien régime Paléolithique car il n'y avait aucun moyen de traiter de grandes quantités de céréales en ce temps là pour faire de la farine, de sorte que les quantités de graines sauvages auraient été faibles, tels que quelques graines dans une soupe ou un ragoût occasionnellement. Comme vous pouvez le voir, c'est très différent de l'alimentation de l'homme moderne qui comprend des céréales à presque tous les repas et en très grandes quantités dans les céréales, les pains, les pâtes, les muffins, les bagels, etc

Donc, à travers ce point essentiel… nous allons entrer dans les détails de mon top 20 des règles alimentaires:

Règle alimentaire n°1.

Les glucides n’ont pas besoin d'être éliminés… ils ne sont pas intrinsèquement "mauvais" en quantités raisonnables. Mais les céréales et les sucres transformés, en particulier devraient être réduits au minimum. Donc, pour rendre les choses simples, vous serez plus mince et en meilleure santé si vous obtenez la plupart de vos glucides des fruits et légumes au lieu de céréales et de sucre transformé.

Le plus gros problème avec les graines, en dehors de l'abus de votre système de régulation de la glycémie (le pancréas et la sensibilité à l'insuline), est que les graines contiennent beaucoup d'anti-nutriments qui empêchent votre corps d'absorber certains minéraux, ainsi que le gluten et d'autres substances qui provoquent une inflammation intestinale chronique. Les pommes de terre, les patates douces, et autres tubercules posent moins de problèmes en termes d'inflammation du système digestif que les graines.

Qu’est-ce que je fais personnellement ? Eh bien, j’évite les graines autant que possible, sauf pour un jour de triche par semaine. Ce sera toujours un repas au restaurant, pour n’être jamais tenté avec des pains et des céréales qui pourraient être présents. Je mange des fruits entiers (jamais de jus) et des légumes tous les jours, et une pomme de terre ou une patate douce occasionnellement une ou deux fois par semaine.

Règle alimentaire n°2.

Concentrez-vous sur les sources de protéines de qualité telles que le gibier sauvage, les poissons et fruits de mer, viandes bios et œufs bios, tout en essayant d'éviter les viandes et les poissons d'élevage qui ont été nourris essentiellement de céréales et conservés dans des "fermes industrielles" malsaines. Vous pouvez lire mon article ici sur les raisons pour lesquelles les viandes bios sont supérieures aux viandes de bovins nourris de graines.

Règle alimentaire n°3.

La plupart des gens doivent être plus conscients de la proportion d'acide gras oméga-6 et oméga-3 dans la nourriture qu'ils mangent. Il semble que le régime alimentaire ancestral de l'homme de l'ère paléolithique avait un ratio d'environ 1:1 à 2:1 en acides gras oméga-6 et oméga-3. Le régime alimentaire occidental moyen courant contient partout de 20:1 à 30:1 de rapport en acides gras oméga-6 et oméga-3. Il s'agit d'un problème majeur et l'une des causes de maladies dégénératives.

Afin de mieux équilibrer cela, vous devez ÉVITER les huiles de maïs, les huiles de soja, les huiles de graines de coton (ou quoi que ce soit cuit dans ces huiles), et minimiser les viandes de bovins nourris aux grains et les poissons d'élevage nourris de céréales. Au lieu de cela, concentrez-vous sur les poissons sauvages, les viandes bios, les produits laitiers bios, les œufs fermiers, ainsi que d'autres aliments qui peuvent vous aider à obtenir plus d'oméga-3 comme les graines de chia, les noix, les graines de chanvre et l'huile de poisson et/ou de l'huile de krill, qui sont des sources d'une importance vitale en DHA et EPA. Personnellement, je prends à la fois de l'huile de poisson et de l'huile de krill, l'huile de poisson a une plus grande quantité de DHA et d'EPA (et plus d'oméga-3 en volume global), tandis que l'huile de krill a des bienfaits antioxydants plus de l'astaxanthine et un taux d'absorption plus élevé que l'huile de poisson.

Prenez note que les sources animales d’oméga-3 sont beaucoup PLUS puissantes pour votre santé que les sources d'oméga-3 végétales comme les noix, le chia et le lin. C'est parce que les sources animales d'oméga-3 contiennent déjà du DHA et l'EPA déjà converti alors que les sources végétales non, et votre corps est particulièrement inefficace pour convertir les sources végétales d’acides gras oméga-3 en DHA et EPA.

Règle alimentaire n°4.

Mis à part le sucre transformé, si je devais choisir 3 des PIRES aliments dans le régime alimentaire occidental moyen qu’il serait le plus important de commencer à éviter, cela serait le maïs, le soja et le blé, et leurs dérivés tels que le sirop de maïs, l’huile de maïs, l'huile de soja, les protéines de soja, etc. Voulez-vous entendre une statistique effrayante sur ce que le citoyen moyen mange… Actuellement, l'adulte moyen qui mange un régime alimentaire typique occidental moderne dans des pays comme les États-Unis, le Canada, l’Australie, etc consomme environ 67% de son apport calorique total à partir de seulement 3 aliments – le MAÏS, le SOJA et le BLÉ (et leurs dérivés).

Gardez à l'esprit que les êtres humains ancestraux ont toujours mangé plus de 80.000 espèces de plantes, d'animaux et de champignons à travers l'histoire humaine, alors que les humains modernes mangent 67% de leurs calories à partir de seulement 3 aliments. C'est un problème ! Lisez cet article pour découvrir pourquoi c’est une terrible chose d’obtenir la plupart de vos calories à partir de maïs, de soja et de blé, et les problèmes de santé que cela cause dans le monde entier.

Règle alimentaire n°5.

Méfiez-vous des calories cachées et des ingrédients causant une inflammation dans les condiments et les sauces. Vous pouvez lire ici mon article sur ma sélection pour le top 5 des condiments sains ainsi que les pires.

La plupart des gens ne réalisent pas combien de calories ils ingèrent et quels sont les dommages sur le métabolisme du sirop de maïs à haute teneur en fructose contenu dans des vinaigrettes à salade, du ketchup, de la sauce cocktail, des marinades, etc. Par exemple, 1 cuillerée à soupe de ketchup contient 5 grammes de sucre (généralement à partir de SMRF), mais une personne moyenne utilise 2-4 cuillères à soupe de ketchup avec un hamburger et des frites. C'est entre 10 et 20 grammes de sucre SUPPLÉMENTAIRE juste à partir du ketchup, sans compter aussi la boisson sucrée que la plupart des gens prennent avec ce type de repas.

Lisez les étiquettes et évitez le SMRF ! Et malgré les annonces trompeuses des industries du raffinage du maïs sur le fait que "le SMRF n'est pas pire que le sucre et qu’il est naturel", ceci est bien loin de la vérité comme vous pouvez le lire dans cet article qui montre pourquoi le SMRF est en effet pire que le sucre brut, en dépit du fait qu’ils sont tous deux terribles pour vous.

Règle alimentaire n°6.

En parlant de sucre, la plupart des gens ne se rendent pas compte qu'ils en sont accros et à quel point il est mauvais pour l’intérieur de votre corps. J'entends des gens qui mangent des bonbons ou boivent une boisson sucrée dire tout le temps des choses du style "oh, c'est juste du sucre, je peux le brûler facilement". Oh, si c’était aussi simple.

C'est vrai… non seulement le sucre fait grossir, mais c'est aussi l'une des causes directes de diabète, maladies cardiaques ainsi que des cellules cancéreuses. Éviter le sucre autant que possible à l'exception d'une petite quantité de sucre naturel dans un morceau de fruit quotidienne.

Règle alimentaire n°7.

Évitez l'huile de canola, autant que possible… malgré les allégations de faux marketing sur le fait que l’huile de canola est "saine" et contient beaucoup de graisses

monoinsaturées, tout comme l'huile d'olive, l'huile de canola ne ressemble en RIEN à l'huile d'olive d'un point de vue biochimique et sur la façon dont elle réagit à l'intérieur de votre corps. Lisez cet article sur les raisons d’EVITER l'huile de canola à tout prix. Notez aussi que la plupart des huiles de canola sont génétiquement modifiées, donc encore une autre raison pour l'éviter.

Règle alimentaire n°8.

En plus d'éviter l'huile de canola, je vous recommande vivement d'éviter l'huile de soja, l'huile de maïs, ou l'huile de coton aussi autant que possible. Ces huiles sont très inflammatoires dans votre corps, elles perturbent votre équilibre en acides gras oméga-3 et oméga-6 dans votre corps, et sont aussi généralement faites de cultures génétiquement modifiées dont les conséquences à long terme sur la santé ne sont pas encore entièrement comprises par les scientifiques.

Cet article ici détaille tout que vous devez savoir sur les huiles de cuisson qui sont à éviter complètement et celles qui sont bonnes pour votre santé. Vous pourriez être surpris de voir pourquoi les graisses que vous pensiez malsaines tels que le beurre, le saindoux et l'huile de coco sont en fait les graisses et les huiles les plus saines pour cuisiner.

Règle alimentaire n°9.

Margarine vs beurre ? Je n'ai aucune idée pourquoi il y a encore à débattre sur cela… J'utilise du beurre bio tous les jours, mais je n’utiliserai JAMAIS de margarine… pas même les soi-disant margarines "saines" qui contiennent généralement du soja ou des huiles de maïs inflammatoires. Le VRAI beurre est la seule réponse dans ce cas.

Règle alimentaire n°10.

Les blancs d'œufs vs les œufs entiers ? Encore une fois, je n'ai aucune idée de pourquoi il faut encore débattre sur ce sujet. La plupart de la population générale n'a toujours pas compris que les jaunes d'œufs sont en fait la partie la plus saine de l'œuf, avec plus de 90% des oligo-éléments et antioxydants, et 100% des vitamines liposolubles qui sont si importantes pour notre santé. Pourquoi les gens ne mangent que les blancs d'œufs et évitent les jaunes, cela dépasse l'entendement. Et non, le cholestérol alimentaire des œufs n'est pas mauvais pour le cœur… en fait, il augmente votre bon cholestérol HDL. J'ai un article complet ici sur les raisons pour lesquelles les œufs entiers sont beaucoup plus sains que les blancs d'œufs, augmentent vos hormones brûleuses de graisses, et pourquoi je mange personnellement 3-4 œufs entiers par jour et comment cela aide à rester mince.

Règle alimentaire n°11.

Méfiez-vous des effets cancérogènes et ostrogéniques chimiques du BPA que l’on trouve généralement dans certains aliments en conserve et les boissons en bouteille. Le BPA a été lié à une prise de graisse abdominale accrue, des anomalies congénitales, le cancer, et plus encore. Rappelez-vous que les tomates en conserve sont l'un des pires contrevenants avec les plus fortes concentrations de BPA nuisibles en raison de l'effet acide de lixiviation des tomates. Vous pouvez lire tout sur les aliments en conserve, le BPA et les boissons en bouteille ici, et apprendre les meilleures façons d'éviter ce produit chimique nocif.

Règle alimentaire n°12.

À mon avis, il est préférable d'ÉVITER les aliments aux micro-ondes. Certains scientifiques croient que la nourriture aux micro-ondes modifie la biochimie de la nourriture d’une façon que cela cause des effets négatifs dans le corps par rapport à des aliments crus ou cuits traditionnellement. Pensez à cela d'un point de vue logique… le système digestif humain a évolué sur une période d'environ 2 millions d'années (nos ancêtres homo erectus et Neanderthal, ainsi que l'homo sapiens actuel) en mangeant une combinaison d'aliments crus et cuits avec soit le feu ou l'eau chaude, pas aux micro-ondes.

Le micro-ondes est une nouvelle invention qui cuit les aliments d'une manière entièrement différente de celle de l'eau chaude ou du feu, en créant des dommages dans les molécules des aliments qui n'ont pas été trouvées dans la nature précédemment, et que notre corps ne sait pas comment faire face. Logiquement, il est facile de comprendre comment cela pourrait avoir des conséquences sanitaires. Lisez cet article ici pour une description complète des raisons pour lesquelles je n'ai jamais plus mangé d’aliments aux micro-ondes et cela au moins depuis les 6-7 dernières années. Nous vous montrerons également comment il est facile de vivre sans micro-ondes et chauffer vos aliments de façons plus saines.

Règle alimentaire n°13.

L'une des choses les plus saines à inclure dans votre alimentation quotidienne sont les herbes et les épices. En fait, les herbes et les épices contiennent généralement BEAUCOUP plus d'antioxydants que la plupart des fruits et des légumes. Les épices sont extrêmement puissantes, et presque médicinales pour votre corps. Le curcuma a été montré pour avoir des effets protecteurs contre le cancer. La cannelle a de puissants effets sur le contrôle de la glycémie. Beaucoup d'épices stimulent votre système immunitaire. Lisez cet article pour voir nos 10 meilleurs votes sur les épices les plus puissantes qui stimulent votre métabolisme et protègent votre corps contre la maladie dégénérative.

Utilisez-les généreusement dans l'ensemble de votre cuisine pour des avantages pour la santé.

Règle alimentaire n°14.

Rappelez-vous que, malgré toutes les mauvaises informations sur la nutrition que vous entendez de la part du gouvernement et des médias, les graisses saturées sont faussement condamnées, et sont beaucoup plus saines pour vous que ce que peuvent réaliser la plupart des gens. En fait, ces dernières années, les scientifiques sont devenus beaucoup plus clairs sur le fait que les graisses saturées sont effectivement importantes pour l'équilibre de la santé, des hormones, vos membranes cellulaires et de nombreuses autres fonctions vitales de votre corps. Vous pouvez lire mon article ici sur les raisons pour lesquelles les graisses saturées ne sont pas si mauvaises après tout, et peuvent même parfois être saines selon la source.

Règle alimentaire n°15.

Toujours éviter les édulcorants artificiels ! Ce n’est pas parce qu'ils ne contiennent pas de calories qu'ils ne nuisent pas à votre corps. En fait, de nombreuses études lient l'utilisation d’édulcorants artificiels à la prise de poids. De nouvelles recherches montrent également que les édulcorants artificiels peuvent "tromper" votre corps en libérant de l'insuline due à des cellules dans votre bouche et votre estomac qui ont une sensation de sucré sans réponse. Rappelez-vous que les niveaux élevés d'insuline peuvent provoquer le dépôt de graisse corporelle. En outre, le déclenchement d'insuline de cette manière peut causer plus de fringales de glucides et de sucre dans les heures après avoir mangé ou bu un produit sucré artificiellement.

Vous pouvez lire mon article ici avec plus de détails sur les raisons pour lesquelles les édulcorants artificiels sont terribles pour la santé, y compris d'éventuelles conséquences à long terme sur la santé, comme le cancer.

Règle alimentaire n°16.

Faites attention à vos niveaux de vitamine D.

La vitamine D est l'une des substances les plus importantes dans votre corps. Elle contrôle vos hormones ainsi que votre système immunitaire. Si vous tombez malade ou avez souvent des déséquilibres hormonaux, il est fort probable que la cause est liée à de faibles niveaux de vitamine D.

Malheureusement, on estime que près de 90% des personnes sont déficientes en vitamine D. Contrôlez vos niveaux sanguins de vitamine D. Votre objectif devrait être un taux entre 50-70 ng/ml, où l'équilibre hormonal et la fonction immunitaire semblent être maximisées. Malheureusement, la plupart des gens ont généralement des niveaux entre 20 et 30 au plus bas, et ces niveaux insuffisants peuvent causer beaucoup de problèmes de santé.

Le soleil est la source la plus importante de vitamine D que votre corps produit à partir d'une réaction avec les huiles de votre peau et les rayons UVB du soleil. Les poissons gras, les jaunes d'œufs et les abats sont les meilleures sources de vitamine D alimentaires, mais il est difficile d'obtenir suffisamment de vitamine D par l'alimentation seule, de petites doses de soleil chaque jour sont également importantes pour votre santé (sans vous brûler) .

Vous pouvez lire mon article ici pour voir pourquoi l’exposition solaire est vraiment essentielle à votre production de vitamine D pour un corps sain et en meilleure santé.

Règle alimentaire n°17.

Les probiotiques assurent !

Avec les niveaux de vitamine D, c'est l'une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour votre santé. Votre "microbiome" dans votre intestin est constitué de TRILLIONS de microbes au total et de centaines de types de probiotiques. Celles-ci servent tellement plus de fonctions vitales dans votre corps que la plupart des gens réalisent.

Les probiotiques sont également importants pour votre système immunitaire comme vos niveaux de vitamine D. Les probiotiques sont votre première ligne de défense en empêchant les agents pathogènes et la prévention de la maladie. Ils sont aussi extrêmement importants pour la digestion.

Règle alimentaire n°18.

Méfiez-vous des acrylamides cancérigènes dans les aliments dorés à base de glucides. C'est encore une autre raison pour minimiser les graines autant que possible comme les pains et les céréales qui sont quelques-uns des pires contrevenants d’acrylamides. Lisez notre article complet ici sur les acrylamides, tout ce que vous devez savoir et comment lutter contre ces produits chimiques pour protéger votre santé.

Règle alimentaire n°19.

Évitez de manger des aliments génétiquement modifiés avec des conséquences inconnues pour la santé. Encore une fois, pour en revenir au principe que nous sommes plus adaptés à manger ce que nos ancêtres mangeaient pendant près de 2 millions d'années, cette liste d'aliments ne comprend évidemment PAS les aliments génétiquement modifiés, car ces "Frankenstein" n'ont pas été inclus dans l'alimentation humaine avant les années 1990.

Règle alimentaire n°20.

Enfin, profitez de votre nourriture ! Et appréciez de la bonne compagnie avec votre nourriture. Ne vous contentez pas bêtement de manger de la nourriture en face de la TV. Des études montrent que les gens sans le savoir mangent plus de calories et prennent plus de poids quand ils mangent stupidement devant le téléviseur. Au lieu de cela, concentrez-vous sur votre repas au lieu d'une distraction… savourez chaque bouchée. Faites attention à chaque bouchée. Appréciez les saveurs et les arômes. Aussi, assurez-vous de lire cet article qui montre 5 astuces prouvées pour manger moins de calories sans effort.

 

Mike Geary,
Spécialiste en Nutrition Diplômé
Entraîneur Personnel Diplômé
Auteur – Tout sur les Abdominaux 
Co-Auteur – La Cuisine Brûleuse de Graisses
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement

 

sexy-butt-FR     04-Banner

 

S'il vous plaît partagez cette page avec tous vos amis et votre famille ! Ils vous en seront reconnaissants de les aider à penser à la nourriture différemment et profiter d'une meilleure santé.

Share